COMPRENDRE LES OFFRES


DECRYPTER LES OFFRES
"PETITES ANNONCES COMMERCES"  
 

Business-Center-Cambodia-annonces-cambodge-services-expatries-informations-investir-offres-immobilères--hotel-bar-restaurant-achat-vente-location-conseils-société-commerce-installation.jpeg


Sur les annonces, vous observerez 2 types de biens a reprendre:

- Un commerce avec un loyer et une caution SANS prix de vente
- Un commerce avec un loyer et une caution AVEC prix de vente



QU'EST CE QUE CELA VEUT DIRE ?

Dans le 2 cas, vous n'êtes pas propriétaire du bien, 
vous êtes locataire, avec un contrat (bail) pour un temps "X".
on dit usuellement que l'on est "propriétaire du contrat de location".


1- Si il y a un "prix de vente", c'est bien souvent l'ancien locataire, qui vous revend
son contrat, en valorisant de potentiels investissements...

Pour ce faire, il faudra que cette clause figure sur son contrat de location, mais
également que le propriétaire soit d'accord pour que vous repreniez ce contrat.
Celui-ci pourra en profiter pour augmenter le loyer, la caution, ou changer quelques closes,
sous peine de refuser que ce contrat soit transmis...

- Depuis peu, les propriétaires Khmers demandent aussi un "prix de reprise",
(bien plus faible qu'un ancien locataire), et c'est souvent
quand il y a négociation pour un contrat
de location "long".  

Il est indispensable de vous faire assister pour voir si l'affaire en est vraiment une,
pour les vérifications des propriétéaires, les négociations et LES ARTICLES PRECIS devant figurer sur le contrat pour sécuriser vos investissements. 



2- Si il n'y a pas de "prix de vente", c'est que certainement cette affaire
sera louée directement par le propriétaire. 
Il est possible que le bien demande des investissements sérieux,
si vous souhaitez accueillir une clientèle internationnale.

Soyez prudent, cette solution
peut être plus coûteuse qu'une affaire avec prix de vente.


Une fois que vous êtes sur que l'affaire est appropriée à VOTRE BON PROJET,
il faudra concrétiser avec les signatures d'un BON CONTRAT.